Hausse des volumes de vins exportés en Grande-Bretagne

Les ventes de vins blancs bourguignons au Royaume-Uni progressent nettement sur le premier semestre 2016 par comparaison à la même période l’an dernier, tirées par le circuit traditionnel.

Les exportations de vins bourguignons au Royaume-Uni – constituées essentiellement des blancs – reprennent des couleurs, tout au moins pour la première partie de l’année. Le BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne) annonce, pour le premier semestre 2016, une belle progression tant en volume qu’en valeur. Par rapport au premier semestre 2015, elles sont en hausse de 27,5 % en volume, avec un total de 7,6 millions de bouteilles, et de 24 % en valeur (58 millions d’euros).

Cette croissance est permise par la progression des ventes de vins du Chablisien et du Mâconnais, donc des blancs, en particulier sur le circuit traditionnel.

Il reste désormais à confirmer cette tendance sur le second semestre 2016 et les suivants… Le Brexit de juin 2016, avec ses possibles conséquences à court terme sur le taux de change et l’inflation, a en effet introduit de grandes incertitudes pour l’avenir. Pour l’heure, « Après échanges avec quelques professionnels, les Anglais semblent rester actifs », précise Cécile Mathiaud, du BIVB.

Le Royaume-Uni était, jusqu’en 2014, le premier marché historique pour les vins de Bourgogne. Mais suite à des baisses importantes des exportations en volume, en particulier des vins de Chablis, la Grande-Bretagne a laissé la place, cette année-là, aux États-Unis, qui occupent depuis la première position.

Source : Vittispherre.com